La publicité se met au faceswap

Le National Geographic s’est inspiré du faceswap de SnapChat pour lancer une de ses campagnes publicitaires. Sur le thème de la tolérance, la campagne print (sur papier) invite les gens à changer de face pour se mettre à la place de ceux qui vivent des injustices.

Lancée au Brésil par l’agence Young et Rubicam, la campagne entend s’attaquer aux inégalités que vivent les populations les plus pauvres. Le Brésil, premier pays esclavagiste d’Amérique a également été celui qui l’a aboli en dernier soit en 1888. Ils sont 50,7 à se déclarer noirs ou métisses dans le pays. Pourtant deux tiers des pauvres sont aussi noirs ou métisses. A qualification égale les noirs gagnent en moyenne deux fois moins que les blancs. Ils ne représentent d’ailleurs que 10% des étudiants dans les universités. C’est sur cette discrimination que le National Geographic entend sensibiliser les populations locales.

Le faceswap est une fonctionnalité de SnapChat qui permet de « changer de visage » avec une autre personne ou même un animal sur la même photo. Le faceswap utilise la reconnaissance faciale pour fonctionner.

Adweek s’est cependant interrogé sur cette campagne qu’elle qualifie de potentiellement offensante. « Changer de face via une application, avec une personne victime d’injustice permettrait-il de comprendre ce qu’elle vit au quotidien ? Assurément non ! » stipule l’article. « L’idée de s’appuyer sur un outil populaire est bonne mais la campagne oublie la raison pour laquelle cet outil est populaire. Il ne l’est pas parce que l’on veut se mettre à la place de l’autre, il l’est simplement parce que c’est drôle ».
Source Adweek

Utilisez-vous Snapchat ?

Et SwapFace ?

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

CONTACT US

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

En cours d’envoi

©2019 Kouaba, le blog des innovations tech et digitales

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?